Fin de la première série de pastels

24/8/2017

Commencée en janvier 2017, cette série prend  fin en juin 2017.

J'ai éprouvé énormément de plaisir à réaliser cette série. La magie du pastel liée la densité des pigments permet des nuances infinies.

Sur la fin, mes iris sont devenus plus bruts, je ne mélangeais plus le pastel pour garder l'intensité lumineuse des pigments à l'état naturel.

Mes deux fils, dessinant eux aussi au pastel à coté de moi mais sur un autre papier, m’ont donné à voir aussi la grande différence de rendu du pastel selon le support choisi.

Ma série a été réalisée sur du papier Velin Arches 225g. Les couleurs sont ultra-lumineuses mais la réalisation de dégradés est un travail de longue haleine. Sur l'un des dessins de mon fils qui peinait à un moment, j'ai testé la réactivité du papier à grain. C'est alors que j'ai vu la différence. Certes,  les couleurs sont moins lumineuses mais la rapidité d'exécution des dégradés est grisante. A explorer donc pour une prochaine série.

Je me suis rendu compte aussi que la nuit pénétrait mon dessin, le noir venait relever les couleurs mais les salissait aussi...

Puis vint le temps d'une pause estivale avec le pastel pour explorer des techniques plus "transportables".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Quand ressuscitent les "fœilles"

1/4
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • behance-xxl
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Gris Google+ Icône
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon