Série estivale évolutive

Je dois l'idée de ce travail au rosier Ronsard à côté duquel j'étais assis dans mon jardin. Les pétales étaient à quelques centimètres de mes yeux...

Pourquoi ne pas dessiner sur cette texture duveteuse ?

La poésie pénétrait la nature alors pourquoi pas mes feutres ?

Le pétale sécha et le temps transforma mon œuvre.

Voila une nouvelle aventure qui pouvait commencer...

Après les pétales, pourquoi pas les feuilles... Autant de textures découvertes plus ou moins hydrofuges et comme nous, plus ou moins sensibles au temps...

A l'aide de Posca et d'encres, mes yeux ont fini par s'imprimer sur ces supports éphémères.

A partir de la photographie de la Monnaie du pape, j'ai commencé à travailler l'ombre portée afin d'améliorer la composition globale de l'image.

Les supports évoluent eux-aussi suivant mes lieux de villégiature. A la fin de mon périple estival, ils se sont d'ailleurs minéralisés ! A venir !

Reste la diffusion...

Je vais tester de couler un pétale dans de la résine et proposer des tirages sur un beau papier aquarelle avec des encres pigmentaires.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-moi
  • behance-xxl
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Gris Google+ Icône
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon