Triptyque Brouhaha

30/6/2018

Réalisation d'un triptyque au brou de noix pour la Bergerie du Château des Ormes.

 

 

I. "Encre y est" (160 cm X 225 cm. Kakemono, encre végétale sur toile)

La première partie figure le monde vivant souterrain, c'est la partie des arbres qu'on ne voit jamais mais qui nous observe et qui sait ce que nous mettons dedans car il s'en nourrit !

 

II. Peuple y est (160 cm X 225 cm. Kakemono, encre végétale sur toile)

Le panneau central représente des troncs de peupliers sur l'écorce desquels, naturellement, apparaissent des yeux. J'ai accentué ce phénomène en créant une scène où la forêt observe cette fois nos agissements extérieurs (déforestation, érosion des sols, disparition de nombreuses espèces de plantes, d'insectes et d’animaux...).

 

III. Noix y est (160 cm X 225 cm. Kakemono, encre végétale sur toile) .


La troisième partie incarne les hauteurs : cimes, têtes, cerveaux, cerneaux... Elles traitent les informations récoltées par les racines et les troncs. La noix est le fruit qui couronne la fin de la chaîne dans la reproduction végétale. C'est aussi un hommage à la noix qui a rendu ce triptyque possible. Chacun peut y voir ce qu'il veut, le cerneau de noix ne sautant pas aux yeux ! Nous sommes entre le concret et l'abstrait, entre le végétal et l'humain.

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Quand ressuscitent les "fœilles"

1/4
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • behance-xxl
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Gris Google+ Icône
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon